7 éco-astuces pour 2020

Caro FEELY

7 Actions individuelles pour réduire les émissions de CO2 et notre empreinte carbone

Dans cet article, Caro Feely se positionne les yeux grands ouverts face au changement climatique, et apporte 7 idées d’actions à prendre pour lutter contre ce fléau en tant qu’individu.

Quelles actions peut-on prendre à notre échelle ?

A la fin de l’année 2019, ma lecture du soir – peu recommandable si vous voulez bien dormir- était « Tout peut changer » de Naomi Klein, « La 6e extinction : Comment l’Homme détruit la vie » d’Elizabeth Kolbert et « La Terre inhabitable » de David Wallace-Wells. Ces livres m’ont vraiment aidée à prendre conscience de l’urgence environnementale dans laquelle nous nous trouvons actuellement. J’ai compris qu’il ne s’agissait plus seulement de la fonte des glaces, mais que notre survie est à risque si nous ne changions pas.

 

Quelques points clés de la lecture de David Wallace :

  • Dans les 30 dernières années, nous avons émis plus de la moitié de toutes les émissions de CO2 émises par les énergies fossiles (nos voitures, notre chauffage, les kilomètres de notre nourriture etc.). Cela veut dire que nous avons fait depuis 1989 (ma dernière année d’université), autant de dégâts que depuis le début de l’industrialisation. Il insiste sur le fait qu’un certain « cadre » a été créé par l’ONU en 1992, sur la question environnementale. Le monde savait, mais n’a rien fait. Nous n’avons fait qu’accélérer le rythme de destruction.

 

  • Nous avançons vers un changement de température de 4°C estimé pour 2100 (cela paraît loin, mais regardez à quelle vitesse 2020 est arrivé). Cette hausse de température rendrait de nombreux endroits sur terre inhabitables, notamment à cause de la montée des eaux, des chaleurs extrêmes etc. Le changement climatique arrive accompagné d’effets secondaires indésirables : morts liées aux chaleurs extrêmes, faim, noyades, air irrespirable, feux sauvages hors de contrôle (il suffit de regarder ce qu’il se passe en Australie pour avoir une idée de l’horreur que subissent les habitants ainsi que la faune et flore sauvage) mais également des problèmes d’accès à l’eau potable, la désertification…

 

La crise du climat et la crise environnementale (qui est liée à la crise du climat mais qui va encore plus loin en incluant par exemple l’usage de produits chimiques dans notre système agricultural) ne sont pas des crises à prendre à la légère. Nous devons agir maintenant si nous voulons avoir une chance de survivre en tant qu’individu mais aussi en tant qu’espèce.

Si je n’avais pas découvert le Yoga, je serais probablement en train de déblatérer anxieusement. Non seulement dois-je contrôler ma peur, mais il me doit de la porter telle une armure afin d’agir, en tant qu’individu. Chaque action individuelle conduit à des actions de groupe.

COP25 – La conférence de l’ONU sur le changement climatique

L’idée de faire un article sur ce sujet me travaillait depuis un moment puis fut abouti à la fin de l’année 2019. Alors que je rentrais d’une formation à Biarritz pour devenir professeure de yoga, j’allumais la radio. Au même moment se déroulait la réunion de la COP25 à Madrid. Quand une journaliste présente sur le terrain démontrait que cette réunion était catastrophique en raison du désaccord constant de grands acteurs tels que les Etats-Unis, le Brésil ou encore l’Australie, j’ai ressenti une tension jusque dans mes orteils. Peut-être était-ce dû à mes récentes lectures du soir.

L’animateur radio poursuivit en disant que nous ne pouvons rien faire en tant qu’individus, qu’il faut que nos gouvernements prennent des mesures. La journaliste poursuivit comme si elle n’avait pas entendu ce que l’animateur disait. Mon corps se crispait encore plus en écoutant ce faux message que cette radio transmettait à leur audience, un message de désespoir, d’incapacité à changer les choses au niveau individuel. L’animateur se trompait lourdement, puisque si nos gouvernements ne prennent pas les mesures nécessaires, c’est à nous d’essayer de créer le changement nécessaire à la survie de notre seule maison, la planète Terre.

A ce moment-là, j’avais vraiment besoin d’une technique de respiration de yoga que j’avais apprise cette semaine-là, qui permet de rester calme. C’est une technique également enseignée aux Navy Seals. Il s’agit de la technique des quatre temps : inspirez pendant 4 secondes, retenez votre respiration pendant 4 secondes, expirez pendant 4 secondes puis attendez 4 secondes avant de reprendre le même exercice. Cette méthode permet de rester calme et plus en contrôle de notre mental.

 

Les individus sont responsables – nous devons agir

Nous ne pouvons pas compter sur nos gouvernements pour régler cette situation. Finalement, sans nous, ils ne sont rien. Ce sont nos actions qui définissent leurs décisions. Nos habitudes de consommation, d’énergie, de divertissement, influencent leur stratégie. Si nous arrêtons d’achetez certaines choses, ces choses ne seront plus produites. Si nous ne votons pas pour eux, ils ne seront pas élus.

Il suffit de regarder l’impact que peut avoir une jeune fille de 16 ans, Greta Thunberg. Quand nous agissons, nous influençons ceux autour de nous pour agir aussi.

Mais qu’est-ce qu’on peut faire ?

J’ai regardé une liste d’articles qui portent sur les actions individuelles à prendre, puis j’ai utilisé cette liste afin de revoir ma propre empreinte carbone. J’ai observé notre transport, notre nourriture, notre maison, nos vêtements et aussi nos finances. Il s’avère qu’une empreinte carbonique plus saine me permettrait d’avoir des finances plus saines.

 

Actions concernant l’énergie et les fournisseurs d’électricité

En écrivant cet article, je porte 2 couches de vêtements de plus, une bonne écharpe et un bonnet. J’ai baissé le thermostat de 2 degrés, pour n’en rester qu’à 14°C. Cette décision m’est venue après avoir lu un article sur le site treehugger (je reçois leur newsletter hebdomadaire). Cela m’a rappelé qu’on peut toujours faire mieux. Il est plus efficace de monter sa température corporelle plutôt que de chauffer une pièce entière. Pas besoin de se ruiner pour ça, j’avais encore quelques polaires qui traînaient au fond de mon placard, datant de la période où nous n’avions pas trop de chauffage encore ou quand nous ne pouvions pas financièrement utiliser plus de chauffage. La seule chose que j’ai achetée est un manteau que j’ai trouvé dans une friperie pour 10 euros, qui est devenu mon manteau favori.

Une autre action a été celle de changer la source standard d’électricité à une source 100% verte. Cette décision veut bien évidemment dire que le prix augmente un peu aussi, mais ça en vaut la peine puisque cela me permet d’avoir une conscience plus tranquille. Il est important de soutenir les énergies vertes plutôt que des énergies comme le charbon ou le nucléaire. On peut trouver des informations quant au changement de fournisseur d’électricité dans ce guide. Si vous habitez ailleurs qu’en France, vous pouvez trouver des informations facilement sur internet.

L’article sur treehugger m’a également fait prendre conscience de petits changements que je peux apporter à notre consommation d’énergie comme par exemple d’assurer que les équipements électroniques sont tous bien éteints la nuit et non pas en mode veille. Mettre le téléphone en mode avion, ou en économie d’énergie quand je ne l’utilise pas afin d’économiser la consommation engendrée par la recharge. Notre consommation d’énergie touche aussi tout ce que l’on regarde en streaming, et la taille des fichiers que l’on envoie par mail.

L’internet consomme près de 10% de l’électricité mondiale

Ces petits changements peuvent compenser la hausse de prix en changeant pour une énergie verte. Oui, ma famille en a marre de m’entendre dire qu’il faut éteindre les lumières, ou d’éteindre les appareils électroniques, mais à force de faire ces choses-là, ça devient une habitude

Le pouvoir de l’investissement

Je me suis fait une petite « note mentale » afin de m’assurer qu’à chaque fois que l’on investit dans quelque chose, qu’on le fasse de manière éco responsable. C’est-à-dire en choisissant avec attention les gens et entreprises avec qui l’on travaille.

Si vous avez des investissements directs, essayez de vous renseigner sur leur éthique et désinvestissez si nécessaire. Pensez-également aux retraites, banques et assurances.

Sur le long terme, toutes ces organisations seront en quelque sorte « punies » dans le futur, car de plus en plus de personnes font le choix de donner leur argent à des entreprises qui valorisent les bonnes pratiques environnementales, et s’ils ne changent pas dès aujourd’hui, ils le ressentiront dans le futur.

Durant toutes mes lectures sur le sujet environnemental, 2 choses refaisaient toujours surface : la question du transport et celle de la consommation alimentaire.

Les actions à prendre pour le transport

L’action N°1 est d’éviter la voiture- marcher, prenez le vélo ou les transports en commun dès que vous le pouvez. Depuis que mes filles ont 7 ans, je les ai incitées à aller à l’arrêt de leur bus de l’école à pied ou à vélo. J’ai calculé toutes les économies que nous avons fais grâce à ce geste et je leur ai donné la somme correspondante. C’était une situation gagnante pour nous tous et montre que des actions environnementales ne sont pas forcément contraignantes.

Quand nous avons changé de voiture, nous avons investi dans une voiture hybride pour baisser notre consommation d’essence et nos émissions de CO2. C’est cette voiture que nous utilisons lorsque nous allons chercher les visiteurs qui prennent le train jusqu’à Gardonne (station la plus proche de chez nous). Nous mettons également à disposition de nos visiteurs des vélos. Pour plus d’infos referez vous à notre article sur « 10 bonnes raisons écologiques de rester à Château Feely ». A la campagne, nous n’avons pas forcément des transports en commun à disposition, ni de point de recharge pour voiture électrique, alors une voiture 100% électrique ne nous semblait pas être une solution viable. Nous essayons de regrouper toutes les choses à faire dans notre ville la plus proche, Bergerac, afin d’éviter des allers-retours trop fréquents. Quand je dois assister à un évènement, j’essaye de faire du covoiturage, non seulement c’est mieux pour l’environnement, mais ça me permet aussi de créer du lien avec de nouvelles personnes.

Un autre point très important, est d’éviter au maximum les trajets en avion. Si vous devez absolument prendre l’avion, il existe des options pour compenser son empreinte carbone laissée lors de ce vol. Certaines compagnies aériennes, come KLM, qui proposent cette option « verte » lorsque l’on commande le billet. Sinon, il y a aussi des sites de recherche de vols comme Fly Green proposent ce genre de programme.

Le groupe de musique Coldplay a suspendu leur tournée en attendant de trouver une façon de rendre leurs concerts plus « verts ». C’est génial. J’aimais déjà leur musique mais là je les admire encore plus, ils sont une réelle inspiration.

Vogue Italie a récemment remplacé les traditionnels photo shoots par des œuvres d’art afin d’éviter les nombreux trajets en avion nécessaires pour faire ces photos.

Pour encourager les grandes marques à changer, nous devons leur faire savoir que nous attendions cela d’eux. Nous pouvons aussi changer les choses en participant à des marches pour le climat, en soutenant les organisations comme Greenpeace et en partageant un maximum autour de nous.

La consommation alimentaire

Les choix que nous faisons au quotidien sont fondamentaux pour éviter un excès de CO2 dans le futur. En consommant moins de viande et de produits laitiers, et en choisissant des produits biologiques locaux, nous réduisons l’empreinte carbone alimentaire.
Votre budget alimentaire n’a pas besoin d’augmenter pour autant, il peut même baisser : en choisissant des sources de protéines végétales comme par exemple les haricots, lentilles, pois chiches.

Nous avons la chance de vivre sur une ferme où nous pouvons cultiver la plupart de notre nourriture. Nous mangeons tout de même un peu de viande, mais nous l’achetons seulement à des producteurs locaux et biologiques qui ont leurs bêtes sur pâturage tout au long de l’année, et qui contribuent donc à une agriculture régénératrice.

Faire pousser ses propres fruits et légumes (facile à dire pour moi, c’est Sean qui fait tout !) est la solution parfaite – pas d’émission de CO2 pour l’avoir dans l’assiette. Il est même possible de le faire lorsque vous habitez en ville, si vous avez un petit balcon. Il y a de nombreux sites et articles sur les fermes urbaines – concept en pleine expansion.

A l’époque où je vivais en ville, j’adorais m’occuper de mon petit jardin, tout comme le yoga, ça m’apportait une sérénité tout en étant active, et en plus de ça, j’en tirais de bons légumes.

En achetant des produits biologiques, vous soutenez des fermes qui retiennent le CO2, plutôt que d’en relâcher. L’agriculture régénératrice est le modèle sur lequel on devrait s’appuyer dans le futur. Soutenir des agriculteurs locaux dans les marchés locaux est aussi une manière de créer du lien avec la communauté. Si vous restez dans l’un de nos hébergements, ne ratez pas l’occasion de visiter le marché de Bergerac, que nous-mêmes adorons puisqu’il est composé d’un grand nombre de producteurs biologiques de la région.

Conclusion

Nous ne sommes pas sans pouvoir. Chacun d’entre nous peut faire de petits changements et sensibiliser les gens qui nous entourent. Il est facile de nos jours de sensibiliser la population à propos de cette question environnementale, grâce aux réseaux sociaux et l’ère digitale des livres. En changeant nos habitudes, nous inspirons les autres à faire de même.

Dans mon expérience personnelle, j’ai trouvé que le yoga m’a permis de mieux gérer mon stress du changement climatique, mais il aide aussi à un groupe vivant en société, de trouver un certain bonheur spirituel, une sorte de « suffisance », qui nous aidera à combattre le « toujours plus » du système ultracapitaliste qui règne encore aujourd’hui.

En déclenchant l’effet « boule de neige » par le changement de nos habitudes individuelles, nous motivons les autres aussi. Nous sommes tous dans le même sac. Avez-vous observé votre routine récemment pour voir où vous pouvez faire des petits changements ? Avez-vous des suggestions qui peuvent aider les autres dans leur démarche de combattre le changement climatique ? Cliquez ci-dessous pour ajouter un commentaire.

 

Pour les lecteurs rapides : voici un court résumé des 7 astuces

  1. Privilégiez les vêtements chauds plutôt que d’augmenter le thermostat
  2. Optez pour un fournisseur d’électricité verte et essayez de faire attention à ne pas gaspiller de l’électricité (appareils électroniques en veille, lumières allumées etc.) afin de compenser pour la légère hausse de prix de l’électricité verte.
  3. Marchez, faites du vélo ou utilisez les transports en commun. Optez pour une voiture hybride ou électrique si vous la changez.
  4. Evitez l’avion (et si vous devez vraiment le prendre, compensez en achetant des tickets qui participent à des programmes écologiques)
  5. Mangez moins de viande et de produits laitiers
  6. Mangez des produits biologiques
  7. Si vous avez des investissements, exigez que ces derniers aident à une démarche éco-responsable

 

Apprenez davantage sur l’agriculture biologique et venez visiter le Château Feely à Saussignac (Dordogne) dans le Sud-Ouest de la France. Essayez nos visites courtes, de demi-journées ou journées entières et profitez-en pour déguster nos vins !

Pour les amoureux de la langue anglaise, retracez l’histoire de Caro à travers sa trilogie Grape Expectations ; Saving Our Skins et Glass Half Full. Vous pouvez rejoindre notre liste de mailing et recevoir nos newsletters sur les évènements à Château Feely, idées de recettes, idées d’accords mets & vin.

 

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0
Share this
Hide Buttons
Subscribe to our Newsletter / Abonnez-vous
Subscribe to our newsletter for latest news, events, tutorials. Abonnez-vous pour les nouvelles, événements et offres.
No thanks / Non merci
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
We respect your privacy. Your information is safe and will never be shared. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Subscribe today. Abonnez-vous au newsletter.
×
×
WordPress Popup Plugin
Caro Feely in cobra pose